Le code de la route : quelle galère!

Je me suis mis dans la tête il y a quelques semaines de passer mon permis de conduire. J’avais juste oublié un « détail »: avec mes journées déjà ultra-chargées, il va falloir trouver le temps d’apprendre ce satané code de la route.

Ce n’est pas bien compliqué, mais il faut y passer pas mal de temps: il y a plein de règles qu’on n’imagine même pas quand on n’a pas encore son permis de conduire, des questions sur la voiture (comme si j’étais douée en mécanique), des dizaines et des dizaines de panneaux…

Sincèrement, c’est pas très compliqué, mais il y a beaucoup à retenir et après en avoir parlé avec une copine, elle m’a très intelligemment conseillé de ne pas m’y coller le soir, une fois fatiguée par ma journée, mais plutôt le matin, quand mon cerveau est frais et dispo (Remember: les cours de maths, en primaire, c’était généralement le matin).

Sauf que. Le matin, moi, je travaille, ou alors je dors. L’auto-école m’a bien filé un bouquin, mais je suis pas certaine que le métro soit le meilleur endroit pour solliciter ma mémoire. Bref, je me suis sentie un peu…

Mais pas de souci, vous me connaissez, tata Emma a toujours un bon plan en poche ! Comme très souvent, la solution m’est venue du net. Je me suis collée sur 2-3 sites (y’en a pour tous les goûts: gratuits, payants, beaux, moches…) et très rapidement, j’ai constaté des progrès sur la feuille de suivi de mon auto-école. Il m’arrive encore de faire 5 ou 6 fautes, donc je ne suis pas encore prête, mais j’avance à mon rythme et j’arrive à apprendre le code facilement.

Du coup, maintenant, je me permets d’en rire… On termine sur un extrait de H où Jamel passe son code.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *